Recherche

Digitalize Global

Aperçu du concept de "Non-Domicil-Company" dans quelques pays

Qu'est-ce qu'une "Non-Domicil-Company" ?

Qu'est-ce qu'une "Non-Domicil-Company" ?

Introduction

Les individus et les entreprises ayant des liens avec plusieurs pays peuvent souvent être confrontés à des situations fiscales complexes. Certains pays proposent des concepts tels que "Non-Domicil-Company" ou "Non-Dom", qui permettent de bénéficier d'avantages fiscaux sur les revenus et les actifs étrangers.

Voici, entre autres, les entreprises à statut non-dom (non nationales, étrangères) qui sont les plus lucratives pour nous : Non-Domizil-Ltd. (Société à responsabilité limitée irlandaise), Non-Domizil-LLC (Limited Liability Company dans les ÉTATS-UNIS).

Cet article explique le concept de non-domiciliation dans certains pays et explique les règles spécifiques à chacun.

Mécanismes et conditions du statut non domiciliaire

Pour obtenir le statut de "non-dom", de non-résident, d'étranger ou de "non-résident" et maximiser les avantages fiscaux, deux facteurs principaux sont déterminants. Premièrement, le directeur ne doit pas être résident du pays dans lequel la société a son siège social. Deuxièmement, l'activité de la société doit se dérouler en dehors du pays de son siège social et générer des revenus de l'étranger. Des facteurs tels que la durée du séjour, la résidence principale et les liens personnels avec le pays jouent généralement un rôle à cet égard. Il peut être nécessaire de demander et de prouver le statut de non-domicile pour l'obtenir et le conserver.

Avantages et inconvénients fiscaux

Les bénéfices d'une société irlandaise Ltd. (Capital de l'entreprise) sont soumises à l'impôt sur les sociétés, mais sont pas sont imposés dans le pays de résidence du directeur. Néanmoins, toutes les distributions de bénéfices effectuées par la société sur le Virement sur le compte du directeur être, qui Impôt sur le revenu dans le pays de résidence de l'administrateur. En revanche, le capital d'une société américaine est soumis à un impôt sur le revenu. LLC pas d'impôt sur les sociétésLe montant de l'impôt sur le revenu des personnes physiques est de l'ordre de 1,5 million d'euros, mais il est entièrement imposé en tant que revenu du titulaire dans son pays de résidence.

On ignore toutefois si le régime de l'impôt sur le revenu s'applique au capital d'une LLC américaine anonyme à l'étranger. Étant donné qu'il est difficile pour l'administration fiscale étrangère de rattacher une telle entreprise à un résident national. Le propriétaire peut devoir déclarer lui-même son entreprise anonyme à l'impôt sur le revenu, en particulier s'il ne reçoit pas de virements directs sur son compte domestique en provenance de l'entreprise.

Ce que les Taxe sur le chiffre d'affaires une LLC américaine ne fait souvent pas l'objet d'une attention particulière pour ce qui est de sa conformité. En revanche, une LLC irlandaise doit Ltd. s'y conformer strictement, car elle fait partie du marché commun de l'UE. En savoir plus ici : TVA pour les entreprises non domiciliées

Pourquoi ?

En raison de leur législation nationale et des problèmes potentiels de double imposition pour les citoyens américains, les États-Unis ont jusqu'à présent refusé d'adhérer à l'accord. AIA d'y adhérer.

Il est important de noter que les bénéfices ne peuvent pas être réalisés dans le pays où l'entreprise a son siège.

Le statut de non-domicilié offre généralement des avantages fiscaux importants sur les revenus et les actifs étrangers. Bien que les règles exactes varient d'un pays à l'autre, les non-résidents ne doivent typiquement payer des impôts que sur les revenus et les bénéfices nationaux, et non sur les fonds acquis à l'étranger.

Contexte international et comparaisons

Les concepts de non-domiciliation dans les différents pays présentent certes des similitudes, comme l'exonération d'impôts sur les revenus étrangers. Toutefois, les définitions exactes, les critères et les modalités d'application diffèrent parfois considérablement. De même, l'intégration dans le droit fiscal international avec Convention de double imposition joue un rôle important. Une comparaison directe entre les pays montre que les avantages et les inconvénients du statut non-domiciliaire doivent être soigneusement pesés dans la pratique.

Exemples d'applications pratiques

Pour illustrer la mise en œuvre du concept de non-domiciles (non nationaux, étrangers), les exemples suivants peuvent servir :

  • Une personne allemande qui crée une Limited en Irlande n'est pas assujettie à l'impôt irlandais sur le revenu des directeurs en raison de son statut de "non-résident", mais peut être tenue de payer des impôts en Irlande. Allemagne sont imposables. Le site Impôt sur les sociétés (en Irlande) pour le capital social de la société irlandaise Limited est de 12,5%, mais en vertu d'une convention de double imposition (DBA), l'entreprise doit pas d'impôts payer.
  • Il s'agit d'une entreprise britannique dont le siège est situé au Royaume-Uni, mais qui est dirigée par un directeur allemand. L'entreprise elle-même serait exonérée de l'impôt britannique sur les sociétés en tant que "Non-Dom-Company", tandis que le directeur allemand serait imposé en Allemagne sur sa part des bénéfices de l'entreprise.
  • Une société à responsabilité limitée (LLC) américaine dont le siège est aux États-Unis et qui est dirigée par un gérant allemand. La LLC elle-même serait exonérée de l'impôt sur les sociétés américain en tant que "Non-Domestic LLC, (non domestique, étrangère)", tandis que le gérant allemand serait imposé en Allemagne sur sa part des bénéfices de l'entreprise.

Conclusion

Alors que les termes et les règles spécifiques varient d'un pays à l'autre, de nombreux pays ont des règles fiscales pour les individus et les entreprises qui ne sont pas considérés comme des résidents ou des résidents dans le pays en question. Cela leur permet de bénéficier d'une imposition réduite ou limitée sur leurs revenus étrangers. Il est important de vérifier régulièrement les lois et réglementations fiscales, car elles peuvent changer.

Est-ce que cela a été utile ?

Oui
Non
Merci beaucoup pour vos commentaires !
Avertissement : veuillez noter que les données, les taux d'imposition et les réglementations mentionnés peuvent changer au fil du temps. Ne prenez pas de décision de votre propre chef sans vous faire conseiller au préalable par un expert de votre situation individuelle. Il est dans votre intérêt de toujours recevoir des informations personnalisées d'un expert expérimenté qui connaît votre situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisse le champ ci-dessous vide !

Sujets similaires
Nouveau