Recherche

Digitalize Global

Les projets de loi problématiques, l'abolition de la propriété et le nouvel ordre mondial

Les projets de loi problématiques, l'abolition de la propriété et le nouvel ordre mondial

Préface

C'est avec stupéfaction que nous assistons depuis un certain temps à l'émergence de nouveaux projets de loi arbitraires ou à des décisions législatives pour Allemagne ainsi que pour l'UE. Depuis quelques années, l'UE ou les politiciens allemands, en tant que précurseurs de l'UE, adoptent des projets de loi problématiques et des lois qui vont à l'encontre de la démocratie, de la Loi fondamentale et des droits de l'homme.

Pendant des années, on n'a pas compris pourquoi la propagande dans les écoles et les universités, ainsi que le contrôle financier de l'État, y compris une politique fiscale douteuse, rendaient la vie des gens de plus en plus difficile. Grâce à ces moyens, la majorité de la population a été peu à peu contrainte de travailler en tant que travailleurs journaliers mal payés dans des emplois temporaires et dans de petits mini-jobs. Au lieu d'avoir des emplois normaux avec des salaires valorisants et décents, les gens reçoivent désormais, parfois en complément, ce que l'on appelle le "revenu de citoyenneté". De nombreuses personnes sont en outre contraintes d'accepter des emplois fictifs humiliants, tels que des emplois temporaires à un euro, des cours de candidature et d'autres mesures dites 'Jobcenter' - tout cela doit leur suggérer que c'est de toute façon leur insuffisance qui les empêche de gagner leur vie de manière honorable, et que sans soumission dévouée à l'État, elles mourraient de faim - c'est exactement ainsi que l'on enlève aux gens leur estime de soi et que l'on brise leur colonne vertébrale.

Les estimations arbitraires des taxes fiscales payables à l'avance par les entreprises sont tout aussi problématiques, car elles empêchent souvent de rémunérer correctement les travailleurs et les employés.

Ceci est mis en avant pour que les Citoyens de plus en plus dépendants de l'État, afin qu'ils soient sans défense et sans aucun bien propre. Il sera ainsi plus facile d'exploiter les masses de citoyens pour les jeux de politique intérieure et extérieure.

Examinons tout d'abord les nouvelles lois et les projets de loi qui s'appliquent déjà à toute l'Europe, qui s'appliqueront bientôt ou qui seront d'abord testés en Allemagne. Nous examinerons également les véritables raisons de ces lois et mesures. Nous verrons également ce qui attend encore les citoyens de l'UE et quel sera le grand final.

Les indices d'un ordre mondial totalitaire :

1. la loi sur la lutte contre la dissimulation d'avoirs

Le projet de loi prévoit que les biens d'une valeur supérieure à 100.000 euros soient considérés comme "suspects" et puissent être confisqués sans aucune procédure pénale. Sont concernés non seulement les biens immobiliers ou Espèces (interdiction des espèces), mais tous les biens tels que les dépôts de titres, les bijoux, les assurances-vie et les participations dans des entreprises. Les critères de suspicion sont formulés de manière extrêmement vague et ouvrent la porte à des expropriations arbitraires.
Tout est suspect
Ainsi, un actif est déjà considéré comme suspect si les autorités estiment que vos revenus et votre patrimoine ne sont pas suffisants pour vous permettre d'acheter quelque chose en particulier. Ainsi, si vous avez vécu de manière économe pendant des années et que vous vous êtes offert un bien immobilier ou une voiture de luxe avec vos économies, cela pourrait déjà être un motif suffisant pour une expropriation. De même, si vous placez votre fortune dans une fondation ou à l'étranger, vous serez automatiquement considéré comme suspect, que vous ayez fait quelque chose d'illégal ou non.
Pays à risque
La situation devient particulièrement absurde si vous habitez ou faites des affaires dans un pays dit "à risque". Dans ce cas, vous êtes en principe suspect et tous vos avoirs pourraient être confisqués. Ces "pays à risque" ne comprennent pas seulement des États comme la Syrie ou l'Afghanistan, mais aussi le Panama, les Philippines ou Dubaï. Même si vous avez des collaborateurs qui vivent dans l'un de ces pays, cela peut avoir pour conséquence que tous vos avoirs soient considérés comme suspects. Les critères sont formulés de manière si floue que pratiquement n'importe qui peut être soupçonné - un cauchemar pour tout citoyen !
L'État peut donc facilement s'approprier l'épargne privée, etc.

2. la loi sur la lutte contre la désinformation

Selon des passages du document stratégique "Ensemble pour la démocratie et contre l'extrémisme", Nancy Faeser veut mettre en place des structures de "détection, d'analyse et de défense précoces contre la désinformation". Des plans d'action communs de l'État fédéral et des Länder ainsi qu'un "suivi étroit et une modération" des forums Internet devraient servir à cela.

Reichelt y voit la mise en place d'une infrastructure de censure et l'abolition de la liberté d'expression, puisque l'État pourrait ainsi empêcher en amont toute information ou opinion indésirable. Le tout se présente certes sous le couvert de la "lutte contre la désinformation", mais pourrait selon Reichelt concerner toutes les opinions qui ne conviennent pas aux gouvernants.

Aujourd'hui déjà, certaines opinions qui sont encore autorisées dans le cadre légal actuel sont réprimées par des mesures de rétorsion, par exemple par une menace de perte d'emploi ou une perte d'emploi réelle, etc. Cela a par exemple concerné plusieurs professeurs d'université. La diffamation des dissidents est également largement utilisée.

La loi sur la lutte contre la désinformation permet toutefois de perfectionner encore davantage l'uniformisation de la propagande.

3. l'AMLA (Anti-Money Laundering Authority)

Le site AMLA est une attaque contre votre droit fondamental à l'autodétermination en matière d'information et contre vos données personnelles.

Le 30 mai 2024, l'UE a décidé d'interdire l'argent liquide à partir de 10.000 euros, une mesure qui entrera en vigueur en 2027. De plus, une nouvelle super-autorité, l'Anti-Money Laundering Authority (AMLA), sera créée à Francfort-sur-le-Main. L'AMLA devrait être opérationnelle avant la fin de l'année 2024. L'AMLA fera office d'autorité centrale de l'UE et disposera de pouvoirs étendus pour contrôler le respect des nouvelles règles. Elle aurait pour mission de veiller à ce que les mesures de lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme soient effectivement appliquées dans toute l'UE.

Cette rigueur Surveillance représente une menace considérable pour le droit fondamental à l'autodétermination en matière d'information et pour la protection des données personnelles, étant donné que des informations sensibles seront collectées et stockées. En d'autres termes, il est extrêmement préoccupant que cette autorité soit habilitée à stocker et à analyser des données concernant, par exemple, la situation financière et les transactions concrètes de chaque citoyen de l'UE !

Cependant, il existe un moyen légal de s'opposer à cette surveillance et de protéger sa vie privée financière : La création d'une LLC dans les ÉTATS-UNIS en combinaison avec un compte bancaire américain, sans CRS / AIA.

4. l'impôt de départ

Que signifie "taxe de déménagement" - et comment l'administration fiscale peut-elle être informée d'un départ ou d'une émigration hors d'Allemagne ?

Lorsque l'on quitte l'Allemagne, on doit remplir un certain formulaire lors de la dernière déclaration d'impôts. Il faut y indiquer des informations sur le départ, par exemple si l'on déménage dans un pays à faible fiscalité.

Souvent, le fisc contacte à nouveau la personne un ou deux ans après son départ et lui demande des informations détaillées sur ses lieux de résidence, sa situation fiscale, etc. D'autres sources d'information possibles pour le fisc sont en outre les justificatifs d'adresse auprès des banques avec une adresse allemande antérieure, les contrôles d'entreprise auprès d'anciens clients en Allemagne,
les signalements par d'anciens collaborateurs, échange automatique d'informations entre les autorités fiscales, etc. Les enquêtes de grande envergure, telles que les contrôles à l'entrée, n'ont normalement lieu qu'en cas de soupçon d'activités criminelles.

On se voit ainsi pratiquement conseiller de chercher dès le début, avec des conseillers fiscaux et des avocats, une solution légale et coûteuse pour ses propres décisions légitimes et d'agir de manière transparente vis-à-vis de l'administration fiscale afin d'éviter des conséquences juridiques.

La nouvelle orientation totalitaire de l'UE doit avant tout améliorer la compétitivité et la capacité de frappe contre la Russie et ses alliés. Mais on ne tient absolument pas compte du petit citoyen et de ses droits. La vie de l'individu n'a plus aucune valeur. Pour des raisons de propagande de guerre, on veut également créer l'image d'une nouvelle Union soviétique, comme à l'époque de la Guerre froide. On n'a même plus honte d'avouer publiquement la ressemblance souhaitée avec la guerre froide.

5. le "plan d'opération Allemagne" (OPLAN DEU) de l'armée allemande

Regardons tout d'abord la déclaration actuelle concernant le plan d'opération Allemagne de la Bundeswehr :

  • Contexte et objectif :
    L'attaque de la Russie contre l'Ukraine en 2022, contraire au droit international, a ébranlé l'ordre de paix européen. L'Allemagne doit réorienter sa capacité de défense et d'alliance afin d'être plus armée et plus résiliente face aux menaces. Le site OPLAN DEU vise à protéger l'Allemagne et sa population et à défendre son intégrité territoriale.
  • Origine et structure :
    Développé par des experts de l'armée allemande, en collaboration avec l'État fédéral, les Länder, les communes, les organisations à feu bleu et l'industrie. Le plan est un document secret et est continuellement mis à jour. Il combine des prestations de soutien militaires et civiles dans un plan exécutable de manière opérationnelle.
  • Les missions de la Bundeswehr :
    Mission principale : Défense du territoire et de l'alliance - disponibilité opérationnelle pour assurer la sécurité de l'Allemagne et de sa population. Les missions vont de la protection du territoire national à la défense territoriale nationale.
  • Le rôle du commandement territorial :
    Planification, conduite et coordination des missions de la Bundeswehr à l'intérieur de l'Allemagne, garantie du déploiement rapide des troupes et de l'approvisionnement des forces armées alliées. Host Nation Support (soutien à la nation hôte) en tant que tâche centrale pour l'approvisionnement logistique et médical.
  • Coopération civilo-militaire :
    Un soutien civil maximal est essentiel. La Bundeswehr dépend de l'aide civile et commerciale. Coordination avec la police et les institutions civiles pour la protection et l'utilisation des voies de communication et des infrastructures.
  • Mise en œuvre et gestion de crise :
    Définition des procédures, des processus et des responsabilités en cas de crise ; l'objectif est de pouvoir agir rapidement au-delà des frontières ministérielles et nationales ; soutien en cas de crises civiles telles que les catastrophes naturelles et les pandémies.

(Éditeur : Centre de presse et d'information du commandement territorial de la Bundeswehr)

Résumé

Ces plans de la Bundeswehr s'harmonisent bien avec les lois précédemment adoptées et mentionnées ci-dessus. Ces lois doivent pour ainsi dire jeter les bases d'une campagne de guerre européenne, comme il est d'ailleurs écrit dans le document "Plan d'opération Allemagne" de l'armée allemande : "La Bundeswehr est tributaire de l'aide civile et commerciale"'.

Ne vous laissez pas abuser par le fait que le plan d'opération s'appelle "Allemagne" - dès que l'affaire commencera, toute l'Europe entrera en guerre avec vous ; et vous devrez alors apporter votre soutien et votre aide - à titre privé ou commercial. Vous devrez apporter ce soutien, car vous êtes devenu un citoyen transparent et facile à manœuvrer pour l'État. L'État ne se soucie pas non plus de savoir si vous apportez votre soutien à l'armée et à l'économie de guerre de votre plein gré ou sous la contrainte.

 


Sources à consulter :

Est-ce que cela a été utile ?

Oui (2)
Non
Merci beaucoup pour vos commentaires !
Avertissement : veuillez noter que les données, les taux d'imposition et les réglementations mentionnés peuvent changer au fil du temps. Ne prenez pas de décision de votre propre chef sans vous faire conseiller au préalable par un expert de votre situation individuelle. Il est dans votre intérêt de toujours recevoir des informations personnalisées d'un expert expérimenté qui connaît votre situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisse le champ ci-dessous vide !

Sujets similaires
Nouveau